Pourquoi devenir un pays partenaire ?

Une forme d'aide au développement dans des pays cibles

La participation au Programme des JEA et des SARC peut permettre au pays partenaire d’apporter un soutien supplémentaire au PNUD et à d'autres agences de l'ONU pour leurs activités d’aide au développement tout en soutenant la coopération multilatérale dans ses pays ou régions prioritaires.

En tant que tel, le Programme des JEA est un mécanisme souple permettant de fournir de l'aide au développement et de soutenir la coopération multilatérale. 

Des talents nationaux influents dans les organisations de coopération internationales

Dans le même temps, le Programme des JEA  et des SARC offre à des jeunes professionnels une opportunité de participer aux activités de l'ONU et à la coopération technique multilatérale.

Ainsi, le programme des JEA et des SARC offre la possibilité au pays partenaire de créer un vivier de jeunes talents dans le domaine de la coopération technique multilatérale qui peut faire carrière au sein d’organisations internationales ou nationales.

Intégrer le Programme des JEA peut augmenter la représentation du pays partenaire au sein de l'ONU : le Programme des JEA est considéré comme l'une des meilleures portes d'entrée pour devenir membre du personnel international du PNUD et du système des Nations Unies en général. En moyenne, 40% de tous les JEA restent dans le système des Nations Unies (environ 25% sont retenus par le PNUD) à l'issue de leur mission.

Le Programme des JEA contribue à la construction des capacités nationales dans le domaine de la coopération au développement au sein du pays partenaire. Les anciens JEA qui retournent dans leur pays d'origine deviennent de précieuses ressources humaines pour les principaux ministères et organismes de coopération.

Entre 2000 et 2012, 25% des anciens JEA sont retournés dans leurs pays d'origine pour continuer à travailler dans le domaine de la coopération internationale (ministère des Affaires étrangères, instituts de recherche, sociétés de conseil, organisations non-gouvernementales).

Un programme souple et adapté aux besoins et objectifs du pays partenaire

Les pays partenaires peuvent bénéficier de la grande souplesse du Programme des JEA en termes de choix des lieux d'affectation et de descriptions de poste, tout en décidant du nombre, de la durée et de la fréquence des affectations des JEA. 

Grâce à cette flexibilité, le pays partenaire peut faire en sorte que sa participation au Programme des JEA corresponde à ses priorités et à ses objectifs. 

Le Centre pour les JEA peut présenter, par exemple, des postes de JEA dans les domaines d'expertise suivants :

  • Liés au programme : énergie et environnement, pauvreté et économie, gouvernance, coopération Sud-Sud, capacité de développement, partenariats avec le secteur privé;
  • Liés aux opérations : achats, ressources humaines, finances.

Selon la préférence du pays partenaire, les postes de JEA peuvent être détachés :

  • Au sein des bureaux de siège 
  • Dans un des bureaux de pays 
  • Dans un des centres internationaux de l'ONU